L’Allemagne va livrer à l’Ukraine un hôpital de campagne

L’Allemagne va livrer à l’Ukraine un hôpital de campagne

L’Allemagne va livrer en février à l’Ukraine, théâtre d’une crise entre Occidentaux et Russes, un «hôpital de campagne», annonce samedi la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht.

«Je peux comprendre que l’on veuille soutenir l’Ukraine, c’est exactement ce que nous faisons déjà», assure la ministre dans une interview publiée dans la version dominicale du journal Die Welt. «Ainsi, un hôpital de campagne complet sera livré en février, avec la formation (du personnel) nécessaire», annonce-t-elle, précisant que le coût pour l’Allemagne s’élèverait à 5,3 millions d’euros.

«Nous avons également déjà fourni des respirateurs», précise-t-elle, ajoutant que l’Allemagne traitait «déjà les soldats ukrainiens grièvement blessés dans (les) hôpitaux de la Bundeswehr», l’armée allemande. «Nous sommes donc aux côtés de Kiev. Nous devons maintenant faire tout ce qui est en notre pouvoir pour désamorcer la crise», résume-t-elle.

L’Allemagne a par contre rejeté l’idée de livrer des armes à l’Ukraine, estimant que cela ne ferait qu’aggraver les tensions. Selon Christine Lambrecht, «les livraisons d’armes ne contribueraient pas actuellement» à désamorcer la crise, et cette position fait «consensus au sein du gouvernement fédéral» dirigé par Olaf Scholz.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *