Tempête Aurore : Plus de 250 000 foyers privés d’électricité

Tempête Aurore : Plus de 250 000 foyers privés d’électricité

Le vent a soufflé très fort jeudi 21 octobre du petit matin jusqu’en milieu de matinée, où Météo-France a fini par lever la vigilance orange pour « vent violent ». Dans la Marne, la Meuse, en Seine-Maritime ou en région parisienne, le vent a provoqué des perturbations des transports ferroviaires (avec des chutes de branches d’arbre notamment) et des coupures d’électricité.

Plus de 250 000 foyers sont privés d’électricité et la circulation des trains est perturbée (retards, trains supprimés…) dans le nord de la France, principalement en Normandie. Environ 3 000 techniciens sont mobilisés sur le terrain et la force d’intervention rapide de la filiale d’EDF a été déclenchée.

Un millier d’agents SNCF ont été mobilisés dans la nuit pour nettoyer, remettre en état les infrastructures abîmées, assurer les circulations et adapter les plans de transport, tandis que les premiers trains ont été envoyés en reconnaissance avec des agents équipés de tronçonneuses pour dégager les voies, selon la SNCF.

De nombreux internautes ont signalé des perturbations sur les réseaux sociaux, certains partageant des photos d’arbres tombés en travers des routes.

Le coup de vent – la dépression Aurore – qui balaie le nord de la France depuis mercredi après-midi a progressé vers l’est dans la nuit de mercredi à jeudi. Une quinzaine de départements de l’Est sont encore en vigilance jaune, selon Météo-France, qui signale un « fort coup de vent se décalant rapidement vers la Champagne-Ardenne, puis vers la Lorraine dans la matinée en perdant de son intensité ». La vigilance orange a été levée dans tous les départements concernés dans la nuit.

(AFP)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *