Covid-19 : les contaminations «pourraient atteindre les 100 000 par jour», estime le ministre britannique de la Santé

Covid-19 : les contaminations «pourraient atteindre les 100 000 par jour», estime le ministre britannique de la Santé

Le gouvernement britannique a rejeté mercredi les appels croissants à rétablir des restrictions anti-COVID tels le masque en intérieur face à l’envolée des contaminations, préférant en l’état miser sur la vaccination et de nouveaux traitements.

Le bilan total a dépassé 139 000 morts, le deuxième en Europe après la Russie.

Une confédération de professionnels de santé publique a réclamé des mesures «immédiates» alors que le taux de contamination figure parmi les pires au monde, faisant craindre un engorgement des hôpitaux.

Sous pression, le ministre de la Santé a averti devant la presse que les cas «pourraient atteindre les 100 000 par jour» et reconnu que la pression s’accentuait sur les hôpitaux avec près de 1000 admissions par jour de patients atteints de la COVID-19.

Pour autant, «nous ne comptons pas mettre en oeuvre notre plan B» qui prévoit un possible retour du masque en intérieur, un encouragement au télétravail voire des passes sanitaires, a-t-il indiqué.

Il a répété que la vaccination restait «la première ligne de défense», assurant que le gouvernement «se prépare à toutes les éventualités» et «n’hésitera pas à agir» si la tendance devenait «insoutenable» pour les hôpitaux.

Le nombre de cas approche déjà le niveau de la violente vague qui avait frappé le Royaume-Uni l’hiver dernier, entraînant de longs mois d’un confinement imposé par un Boris Johnson au départ très réticent.

Les autorités sanitaires surveillent également un nouveau sous-variant (AY4.2) du très contagieux Delta se propageant au Royaume-Uni.

«Il n’y a pas de raison de croire à ce stade qu’il pose un risque plus fort», a assuré le ministre de la Santé.

(AFP)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *