L’Institut National des Droits de l’Homme de Belgique empêche le rassemblement sous prétexte de la propagation du Coronavirus

L’Institut National des Droits de l’Homme de Belgique empêche le rassemblement sous prétexte de la propagation du Coronavirus

L’Institut national des droits de l’homme en Belgique a qualifié la prévention par les autorités locales des rassemblements et l’entrave à la circulation de citoyens sur le territoire du pays, sous prétexte de limiter la propagation de l’épidémie de COVID-19.

Les responsables de l’Institut estiment que ces mesures sont illégales et constituent une violation des libertés individuelles et des droits des citoyens, en appelant les autorités locales et fédérales à faire preuve de prudence et à garantir une information claire sur les mesures prises.

Le directeur du centre, Patrick Charley, a déclaré aujourd’hui : ” il faut trouver l’équilibre en les moyens disposés et les objectifs, en respectant les droits fondamentaux des individus inscrits dans la constitution du pays .”

Source : Agence de presse italienne

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *