UNICEF : « plus de 80 000 enfants déplacés suite aux explosions du port de Beyrouth »

UNICEF : « plus de 80 000 enfants déplacés suite aux explosions du port de Beyrouth »

Selon les estimations d’UNICEF, plus de 80 000 enfants ont été déplacés suite aux explosions de Beyrouth, mardi dernier. 

“Au cours des dernières 24 heures, UNICEF a continué à coordonner étroitement ses actions avec les autorités et les partenaires sur le terrain pour répondre aux besoins
urgents. Nous nous sommes concentrés sur la santé, l’eau et la sécurité des enfants”, explique Violet Speek-Warnery, représentante adjointe d’UNICEF au Liban.

Selon les dernières informations, nombreux enfants ont été séparés des membres de leur famille, dont certains sont toujours portés disparus. Et au
moins 12 établissements de soins de santé primaires, des centres maternels, de vaccination et de soins aux nouveau-nés ont été endommagés à Beyrouth, ce qui a
engendré des répercussions sur les services à destination de près de 120 000 personnes.

Un hôpital pour enfants dans la région de Karantina, qui disposait d’une unité spécialisée dans le traitement des nouveau-nés en état critique, a été détruit. Un nouveau-né est
mort.
Les autres hôpitaux opérationnels sont surchargés et ne disposent plus suffisamment de fournitures médicales essentielles.

En plus, 10 conteneurs stockés par le Ministère de la Santé publique ont été détruits. Ils contenaient des équipements de protection individuelle.

Cinq des sept chambres froides appartenant à UNICEF, destinées à conserver les vaccins ont été détruites dans l’explosion, ce qui va perturber les programmes de vaccination  essentiels.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *