Député au Parlement tunisien: très mauvaise condition des Tunisiens à Lampedusa, et un sédatif est placé dans leurs repas

Député au Parlement tunisien: très mauvaise condition des Tunisiens à Lampedusa, et un sédatif est placé dans leurs repas

Le député, Sami Abdelali, a confirmé aujourd’hui, samedi 8 août 2020, que lors de sa visite sur l’île italienne de Lampedusa, il y avait examiné la situation des immigrés tunisiens.

Abdelali a souligné que les conditions des immigrés tunisiens résidant dans le centre d’hébergement pour immigrés clandestins de l’île italienne de Lampedusa sont très mauvaises, qualifiant la situation d ‘”inhumaine”.

Abdelali a ajouté que les migrants se plaignaient des mauvaises conditions de vie en raison du manque d’eau de bain, de la mauvaise alimentation qui leur était fournie et du traitement inhumain des autorités.

Le député a souligné que le problème est que la capacité de ce centre ne dépasse pas 200 personnes, alors qu’il y ait environ 1000 immigrants, soulignant que les migrants sont obligés de faire une très longue file d’attente pour pouvoir atteindre la fontaine et remplir une bouteille d’eau.

Il a révélé qu’un certain nombre d’immigrants tunisiens lui ont dit qu’ils faisaient l’objet d’une discrimination de traitement selon les nationalités, et que les Italiens traitent mieux les Pakistanais et les Bengalis que les Tunisiens, ajoutant que certains d’entre eux lui ont indiqué qu’on leur met un médicament hypnotique dans les repas, pour qu’ils aillent directement se coucher et qu’ils sont désormais limités à manger du pain et de l’eau pour éviter ces plats de repas.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *