Une décision belge d’interdire le voyages dans des régions suisses laisse présager une crise diplomatique entre les deux pays

Une décision belge d’interdire le voyages dans des régions suisses laisse présager une crise diplomatique entre les deux pays

La décision des autorités fédérales belges d’interdire le voyage des citoyens à trois régions suisses en raison de la “gravité” de la situation épidémiologique qui y règne, a suscité des critiques et d’interrogations, qui laisse présager une future crise entre les deux parties.

À ce sujet, le ministre belge des Affaires étrangères, Philippe Goffin, a confirmé que la décision avait été prise en se basant sur des données «scientifiques» fournies par un comité d’experts spécialisé.

Il a ajouté, dans des déclarations aux médias locaux, que la question est liée au taux d’infections pour chaque 100 000 personnes, notant qu ‘”il est possible de révise les listes et c’est ce qui se passe en permanence”, selon ses propos.

Le ministre a indiqué que son pays est prêt à entretenir des discussions avec les autorités concernées en Suisse.

De son côté, le professeur Geert Molenberghs, spécialiste en épidémiologie, a confirmé qu’un petit nombre d’infections peut préciser la position d’un pays sur les listes.

Du côté suisse, les autorités ont souligné qu’ils n’avaient pas saisi la décision belge, la qualifiant d”arbitraire et aléatoires”.

Les autorités belges ont décidé, samedi dernier, de classer trois régions suisses sur la liste rouge, ce qui signifie l’interdiction des citoyens de s’y rendre en raison du nombre croissant d’infections par Covid-19.

source: Aki

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *