Les gardes-côtes grecques jettent des migrants à l’eau après la confiscation de leurs effets personnels

Les gardes-côtes grecques jettent des migrants à l’eau après la confiscation de leurs effets personnels

Des sources médiatiques turques ont déclaré que les garde-côtes grecques ont jeté des dizaines de migrants et de demandeurs d’asile, venant dans des navires (non sécurisés), dans les eaux territoriales turques, après avoir confisqué leurs biens.

Selon des informations publiées par la chaîne turque NTV TR et traduites en arabe, «les garde-côtes turcs ont reçu des alertes concernant la présence d’un bateau transportant des migrants au large de la péninsule de Bozburun entre Marmaris et Datça.

Les garde-côtes turques s’étaient dirigés vers la région, où 23 immigrés ont été retrouvés à bord d’un navire, où Ils ont été placés par les garde-côtes grecques. Ils ont été transportés par suite vers les bateaux des garde-côtes turcs.

Les mêmes sources ont ajouté: «Moins de deux heures après, les garde-côtes turques ont reçu des alertes concernant la présence d’environ 60 personnes sur des bateaux en bois (sur le point de couler) au large de la péninsule de Bozburun. Les garde-côtes turcs ont sauvé 60 demandeurs d’asile à bord”.

Il a été déclaré que: “Les demandeurs d’asile se sont rendus dans les îles grecques, où les garde-côtes grecques ont confisqué leurs téléphones et leur argent, et les ont jetés dans les eaux territoriales turques sur des bateaux qui n’étaient pas utilisables.”

Les sources ont ajouté: “Un groupe de 83 demandeurs d’asile a été amené au port de Datça, où une assistance leur a été fournie, Ils doivent aussi être transférés au département de la sécurité publique afin d’enregistrer leurs données”.

source: Arab-Turkey

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *