Photo du jour/ « Personne ne met ses enfants sur le bateau de la mort à moins que la mer ne soit plus sûre que sa patrie »

Photo du jour/ « Personne ne met ses enfants sur le bateau de la mort à moins que la mer ne soit plus sûre que sa patrie »

Photo du jour/ « Personne ne met ses enfants sur le bateau de la mort à moins que la mer ne soit plus sûre que sa patrie »

Aujourd’hui, mardi 28 juillet 2020, des internautes ont partagé une photo d’un père et son bébé sur une barque dans une tentative de franchir les frontières clandestinement.

Les internautes ont souligné que le jeune homme avait écrit dans un post sur son compte Facebook:  » Personne ne met ses enfants sur le bateau de la mort à moins que la mer ne soit plus sûre que sa patrie ».

Les internautes ont confié la responsabilité de l’hémorragie de la migration clandestine qui touche désormais aussi les enfants, y compris les nourrissons, à la classe politique tunisienne, ses partis et ses députés, d’autant plus que la Tunisie vit une crise politique et économique après la démission du chef de gouvernement et la désignation du ministre de l’Intérieur en tant que chef du gouvernement par Kaïs Saïed pour former le nouveau gouvernement.

Le Parlement subit également l’impact des tensions entre les blocs parlementaires et le sit-in de l’un de ses blocs au siège du Parlement, ainsi que les appels de plusieurs blocs pour retirer la confiance au président de l’ARP.

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux avait précédemment indiqué dans un rapport que l’immigration clandestine s’était transformée en « projet familial » après la publication de plusieurs photos et vidéos montrant des parents accompagnant leurs enfants dans des opérations migrations clandestines.

Les autorités tunisiennes ont récemment mis en échec de nombreuses tentatives d’immigration en provenance de la Tunisie et ont confirmé que parmi les clandestins se trouvent des familles, y compris des enfants.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *