Dans une affaire de viol collectif en Allemagne: L’emprisonnement de 11 accusés, dont la plupart sont des réfugiés d’origine arabe,

Dans une affaire de viol collectif en Allemagne: L’emprisonnement de 11 accusés, dont la plupart sont des réfugiés d’origine arabe

Un tribunal régional en Allemagne a condamné, aujourd’hui jeudi, la plupart des accusés dans une affaire de viol collectif d’une fille allemande de 18 ans à Fribourg.

Dix des accusés sont des réfugiés de pays arabes. Le procès contre les 11 accusés s’est déroulé fin juin dernier. Selon le journal du procès, les accusés, âgés entre 18 et 30 ans, sont accusés de viol et absence d’assistance.

Selon des données publiées précédemment, les accusés auraient violés la victime Octobre dernier près d’une discothèque d’où elle venait de sortir.

Selon le journal du procès, on aurait offert à la jeune femme des comprimés anesthésiques à la discothèque et une substance inconnue a été placée dans son verre.

D’après la victime, elle était à la discothèque avec une amie la nuit du 13 octobre 2018 quand un homme lui avait offert un verre qu’elle a accepté.

Vers minuit, la victime été parti avec l’homme. La victime a affirmé que l’homme lui a mis une substance inconnue ce qui l’a rendue incapable de se défendre.

Selon les déclarations du procureur, la victime a été harcelée sexuellement par un homme près des forêts et violé par d’autres juste après.

L’affaire sur laquelle l’équipe d’enquête a travaillé pendant des mois a reçu beaucoup d’attention en Allemagne. Des experts de l’office fédéral de la police criminelle ont participé aux travaux en traçant l’ADN des personnes impliquées dans le crime.

Source : Deutsh Welle

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *