Johnson: le vote de la Grande-Bretagne pour le Brixit n’a pas été soumis à la pression de la Russie

Johnson: le vote de la Grande-Bretagne pour le Brixit n’a pas été soumis à la pression de la Russie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré hier, mercredi, que le vote de la Grande-Bretagne pour quitter l’Union européenne en 2016 n’avait subi aucune pression de la part de la Russie.

Cette déclaration a été faite suite à la publication d’un rapport indiquant que le gouvernement n’avait pas enquêté sur les ingérences russes dans le référendum, selon l’agence de presse Reuters.

«Les habitants de ce pays n’ont pas voté pour quitter l’UE à cause de la pression de la Russie, ils ont voté parce qu’ils voulaient reprendre le contrôle de notre argent, de notre politique commerciale et de nos lois. », a déclaré Johnson.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *