Selon la patronne du FMI : l’économie mondiale reste vulnérable

Selon la patronne du FMI : l’économie mondiale reste vulnérable

Selon la patronne du FMI : l’économie mondiale reste vulnérable

Kristalina Georgieva, directrice du Fonds monétaire a indiqué, aujourd’hui 16 juillet 2020, que l’activité économique à l’échelle mondiale commence à se redresser, après une régression sans précédent, due à la pandémie coronavirus, pendant cette année.

Elle a considéré qu’une deuxième vague de Covid-19 peut provoquer plus de blocage au niveau de certaines activités, selon Reuters.

Georgieva a ajouté que les coûts financiers des mesures liés à la pandémie et les efforts fournis pour atténuer les retombées économiques de la crise mènent à une augmentation considérable des dettes.

Cependant, mais il est trop tôt pour commencer à lever les filets de sécurité nécessaires.

Elle a également averti que les risques sont toujours là, y compris une nouvelle vague de cas covid-19 et une fluctuation de prix des produits de base, une tendance croissante vers le protectionnisme commercial et des troubles politiques.

Dans un rapport du G20, le Fonds monétaire international a averti que l’augmentation du protectionnisme commercial et la reprise des tensions commerciales qui mettent la reprise économique au danger.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *