Une cellule de renseignement franco-anglaise pour lutter contre les réseaux d’immigration clandestine à travers la Manche

Une cellule de renseignement franco-anglaise pour lutter contre les réseaux d’immigration clandestine à travers la Manche

Une cellule de renseignement franco-anglaise pour lutter contre les réseaux d’immigration clandestine à travers la Manche

La France et la Grande Bretagne ont déclaré la création d’une cellule de renseignement conjointe opérant sur la détection et la dissolution des réseaux de trafiquants d’être humains dont l’activité a augmenté abstraitement malgré les mesures prises à cet égard, selon la ministre anglaise de l’intérieur.

La création de cette cellule est convenue après la ratification d’une convention à cet égard, entre les ministres de l’intérieur des deux pays, le français Gérald Darmanin et l’anglaise Priti Patel, hier, dimanche 12, au nord de la France.

Dans un post sur twitter, Darmanin a écrit que la convention permettra aux organes des deux pays (La France et la Grande Bretagne) de partager les informations qu’ils possèdent en relation avec les réseaux de trafiquants.

A son tour, la ministre anglaise de l’intérieur a déclaré que la nouvelle cellule « attaquera les gangs derrière le trafique des êtres humains », tout en avertissant de l’augmentation des tentatives de la traversée de « La Manche » vers les côtes anglaises.

Dans ce même contexte, les autorités françaises ont déclaré, Samedi 11 Juillet, le sauvetage de 21 immigrés dans trois barques qui ont fait face à des difficultés dans la Manche en essayant d’arriver en Grande Bretagne.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *