Expulsion de 18 clandestins à Tripoli, après avoir passé une semaine perdus au large du Méditerranée

Expulsion de 18 clandestins à Tripoli, après avoir passé une semaine perdus au large du Méditerranée

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé que les garde-côtes libyens avaient expulsé, mercredi 8 juillet, 18 migrants trouvés perdus au large de la Méditerranée au port de Tripoli.
Les migrants ont indiqué à l’équipe de l’organisation, qui se trouvait sur le site de leur débarquement, qu’ils avaient passé une semaine perdus en mer et que sept d’entre eux s’étaient noyés au cours de cette période. Selon Safa Msehli, porte-parole de l’OIM « Les corps n’ayant pas été retrouvés, il est difficile de déterminer la cause des décès ».
Elle a ajouté que les 18 migrants étaient tous originaires du Soudan, et qu’ils avaient passé en moyenne une semaine perdus au Méditerranée, après que le moteur de bateau a cessé de fonctionner.
Msehli a souligné que l’équipe de l’Organisation que quatre migrants ont été transférés à l’hôpital en raison d’un état de santé critique, alors que les autres ont été “malheureusement” envoyés dans un centre de rétention.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *