A cause d’un daechien tunisien: la Cour de justice européenne autorise l’emprisonnement de migrants dangereux jusqu’à leur expulsion

A cause d’un daechien tunisien: la Cour de justice européenne autorise l’emprisonnement de migrants dangereux jusqu’à leur expulsion

Jeudi dernier, la Cour de justice de l’Union européenne a rendu publique une décision qui autorise le placement d’islamistes dangereux dans des prisons avant leur expulsion. Selon les juges de la Cour basée à Luxembourg, ces personnes doivent être séparées des criminels et autres prisonniers.

Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire de détenir ces personnes dans des centres de détention spéciaux.

La décision est due à un cas survenu à Hesse, où le gouvernement fédéral a ordonné l’expulsion d’un Tunisien que les autorités ont considéré qu’il représente une menace pour la sécurité nationale en Allemagne, en raison de ses tendances à “l’islamisme radical”.

Selon la classification de l’Autorité de protection de la Constitution (renseignement interne), l’homme faisait de la contrebande et du recrutement au profit de l’Etat islamique en Syrie.

Le tribunal de Francfort avait décidé de placer ce Tunisien dans une prison pour garantir son expulsion. Mais l’immigrant tunisien a contesté la décision du tribunal, incitant le tribunal local à porter l’affaire devant la Haute Cour européenne.

Notons que les lois européennes ne contredisent pas les lois des pays de l’Union européenne concernant la détention de citoyens d’autres pays en séjour irrégulier. Le droit européen prévoit que les personnes qui menacent la sécurité nationale doivent être placées dans des prisons pour assurer leur expulsion.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *