En 2019 : la Tunisie destination des immigrés subsahariens

En 2019 : la Tunisie destination des immigrés subsahariens

Le Forum tunisien des Droits économiques et sociales, a aujourd’hui, publié son rapport annuel : « Migration non réglementaire en Tunisie 2019 » pour analyser les changements de du paysage migratoire, les causes et les facteurs d’attraction et de répulsion à l’origine des flux migratoires, ainsi que les itinéraires de transit.



Le Forum a indiqué que la Tunisie avait ratifié la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale en 2000 et le Protocole additionnel sur la lutte contre le trafic illicite de migrants par terre et mer.



En conséquence, la Tunisie les lois sont davantage rigides en ce qui concerne les migrants en situation irrégulière, car toutes les formes d’assistance ou de soutien, pouvant être fournies aux migrants en situation irrégulière, ont été criminalisées.

Face à ces restrictions législatives, on a enregistré l’entrée de 1834 immigrés entre 1997 et 2003, notamment à partir des régions côtières.

Le FTDES a souligné que 1400 tunisiens sont détenus en Libye, en 2006, pour tentative de migration clandestine des côtes libyennes, 1261 en 2007 et 1202 en 2008.

D’autre part, le rapport a révélé que 2323 personnes ont été expulsées de l’Italie vers la Tunisie, en 2018.
Le FTDES a souligné, dans son rapport, que la Tunisie est devenue la destination d’un nombre important des immigrés, notamment venus de l’Afrique subsaharienne, bien qu’elle reste toujours une zone de transit pour eux.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *