Tourisme post-corona La France la plus importante destination… L’Espagne, la Bretagne et l’Italie sauvent la saison

Tourisme post-corona La France la plus importante destination… L’Espagne, la Bretagne et l’Italie sauvent la saison

Après le recul du nombre des cas coronavirus, plusieurs pays ont commencé à alléger les mesures de confinement et de couvre feu. Cet allègement a coïncidé avec le début de la saison estivale, ce qui incite à poser la question « quelle est la destination touristique appropriée ?

La majorité des gouvernements du vieux continent ont ouvert les frontières, dans le cadre d’une seconde phase d’assouplissement des restrictions, mais ils ont conservé les mesures de précaution contre la transmission du virus.

Je visiterai la France cet été …

En France, le gouvernement de la première destination touristique au monde, a incité les citoyens français à passer les vacances dans leur pays, afin de contribuer à la relance du secteur touristique, et pour minimiser le risque d’infection par le virus.

En conséquence la France lancera une campagne intitulée « Je visiterai la France, cet été »

Le pourcentage de réservations estivales a diminué, pour chuter de 70%, pendant la même période en 2019, à seulement 20% actuellement.

L’année dernière, la France a accueilli plus de 90 millions de visiteurs étrangers. Notant qu’elle s’apprête à recevoir des touristes européens sans imposer de quarantaine.

Elle a, tout de même, souligné qu’elle appliquerait le principe de réciprocité si d’autres pays imposaient des conditions de quarantaine aux Français.

La vie à Paris, première destination touristique d’Europe, revient progressivement à la normale, avec l’ouverture des cafés et la réouverture de la Tour Eiffel, le 25 juin courant en limitant le nombre de visiteurs, pour des visites par les escaliers uniquement, dans un premier temps, en plus d’autres restrictions.

Il sera également possible de revoir la Joconde et d’autres œuvres d’art au Louvre, qui ouvrira ses portes le 6 juillet 2020.

11000 touristes allemands en Espagne

Pour sa part, l’Espagne gardera ses frontières fermées, mais dans le cadre d’un projet pilote, elle permettra aux touristes allemands de visiter les îles Baléares, pour accueillir environ 11000 touristes allemands au cours de la seconde moitié de juin 2020.

Les autorités espagnoles ont annoncé un certain nombre de mesures pour accueillir ces touristes, telle que la mesure de la température des voyageurs allemands à leur arrivée.

L’Espagne rouvrira ses célèbres sites touristiques pour les visiteurs étrangers, tels que l’église « Sagrada Familia » à Barcelone et le palais de l’Alhambra à Grenade.

« Ponts aériens » en Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne, qui n’a pas fermé ses frontières, a imposé une quarantaine de 14 jours à tous les expatriés de l’étranger pour éviter de nouvelles infections Corona, dans le pays qui a enregistré le taux de mortalité le plus élevé d’Europe.

D’un autre côté, le gouvernement britannique a déclaré qu’il envisage d’établir des « ponts aériens » avec les pays qui ont enregistré un faible nombre de cas Covid-19.

Bienvenue en Italie

Bienvenue en Italie! La phrase la plus fréquente malgré le lourd bilan du virus Corona.

L’Italie a ouvert ses frontières après 3 mois d’isolement, afin de rendre la vie au principal secteur touristique.

De nombreux sites et monuments historiques de renommée mondiale ont été rouverts depuis mai dernier, notamment la basilique Saint-Pierre au Vatican et le Colisée à Rome.

L’Autriche et la Suisse n’ont accepté d’ouvrir leurs frontières avec le nord de l’Italie, que ces derniers jours. Une décision importante alors que la traversée du col du Brenner, dans les Alpes à la frontière austro-italienne, qui est un axe majeur de circulation entre le nord et le sud de l’Europe, notamment pour les touristes allemands.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *