Le tourisme en temps de Covid-19 Pertes, plans de sauvetage et mesures complexes

Le tourisme en temps de Covid-19

Pertes, plans de sauvetage et mesures complexes

A l’approche de la saison estivale, les pays du monde, surtout ceux où le tourisme constitue le secteur moteur de l’économie, rentrent en compétition pour sauver la saison touristique, que la crise du coronavirus a largement compromise et a fragilisé l’économie mondiale.

Plusieurs pays ont mis en place des plans de relance pour leur économie et ont annoncé certaines mesures, et entre les plans déclarés par les gouvernements, en essayant de relancer l’économie, en faisant réussir la saison touristique, un choix qui a été accompagné par une panoplie de mesures strictes- pour assurer la protection des citoyens du coronavirus en propagation, dans le monde.

En cause de la pandémie Coronavirus, le tourisme à l’échelle mondial a subi sa plus forte perte depuis 1950, selon les estimations de l’Organisation mondiale du tourisme, institution onusienne.

Et on estime le recul des vols touristique, durant l’année courante, entre 58 et 78%, par rapport aux chiffres réalisés l’année dernière.

Probablement, la perte du tourisme dans le monde dépassera le seul d’un billion de dollars, en termes de revenus, ce qui mettra fin à une décennie de croissance continue.

Le tourisme a enregistré une baisse notable de 75% au cours du dernier mois de mars, et la perte ce mois-ci a été estimée à 80 milliards de dollars.

Sainte-Lucie, à l’est des Caraïbes, où les revenus des touristes étrangers représentent plus de la moitié du PIB du pays, a été la

première à entamer la saison touristique. Où il a ouvert les frontières aux touristes américains, depuis le 4 juin.

Certains pays ont l’intention d’alléger les restrictions, tandis que les pays qui dépendent fortement du tourisme, tels que la Grèce, le Portugal, Malte et la Croatie, s’attendent à connaitre une forte contraction économique de 5,8 à 9,7%, cette année.

Il existe de nombreuses mesures que certains pays ont adoptées pour accueillir les touristes étrangers, entre autres, la mise en quarantaine obligatoire pour les touristes et les tests covid-19, comme pour la Grèce, et l’isolement pendant une période de 14 jours pour s’assurer que les visiteurs sont exempts du virus, comme en Grande-Bretagne.

Entre temps, certains pays tentent d’alléger les restrictions imposées aux touristes en provenance des pays voisins. Dans ce contexte, plusieurs pays, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Chine et la Corée du Sud, ont adopté ce qu’on appelle les « couloirs touristique ».

Malgré les efforts de nombreux pays pour sauver sa saison touristique, les mesures préventives imposées aux visiteurs restent un obstacle pour attirer les touristes, qui se retrouveront dans un état de prudence constant en matière d’hygiène, de stérilisation, de paiement électronique et autres restriction.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *